Ingrid Caven
zitat

“... Et deux ans plus tard ... Il était assis à la table du petit déjeuner, après notre première nuit ensemble dans un lit, il m'attendait avec, chose exceptionnelle pour lui dans la journée, une chemise blanche empesée, bien repassée. Je descendais les escaliers, j'entrais dans la pièce, je n'étais pas encore assise: ‘Maintenant il faut absolument qu'on se marie!' Il disait ça sans lever les yeux.”*

*Jean-Jacques Schuhl, “Ingrid Caven”, Gallimard

Weiter